histoire

Adolphe Max – « Le libre esprit »

Adolphe Max « Le libre esprit » Adolphe Max naît à Bruxelles le 30 décembre 1869. Fils de médecin, il fait des études d’avocat à l’Université libre de Bruxelles dont il sort docteur en droit en 1891, pour s’inscrire au Barreau. Plaider ne lui suffit pas, il se lance dans le journalisme en écrivant des chroniques …

Adolphe Max – « Le libre esprit » Lire la suite »

Philippe Baucq : Avec Édith Cavell jusqu’au bout

Philippe Baucq : Avec Édith Cavell jusqu’au bout Philippe Baucq Ce livre ne raconte pas l’aventure d’Edith Cavell car bien qu’ayant vécu et combattu les Allemands dans notre pays, elle est anglaise et sa patrie d’origine est d’ailleurs loin de l’avoir oubliée. Il faut vivre un 11 novembre en Angleterre pour comprendre ce que c’est …

Philippe Baucq : Avec Édith Cavell jusqu’au bout Lire la suite »

Dialogue social sans sommation à Charleroi

Dialogue social sans sommation à Charleroi Plan-relief de Charleroi à la fin du XVIIe siècle Cela commence en 1867, les prix des denrées alimentaires sont les plus élevés qu’on n’ait jamais connus depuis l’époque napoléonienne. Les ouvriers mineurs de la région de Charleroi, au bord du gouffre, n’ont d’autres moyens que d’arrêter de travailler, de …

Dialogue social sans sommation à Charleroi Lire la suite »

Le prince Albert n’avait pas le droit de régner… ses descendants non plus

Le prince Albert n’avait pas le droit de régner… ses descendants non plus Albert Ier et le Président Faillières Le 2 octobre 1900, Albert, qui n’est encore que prince, convole en justes noces avec Élisabeth, une princesse allemande, nièce de la grande Sissi. Tout est bien dans le meilleur des carnets mondains, fête, réception, etc. …

Le prince Albert n’avait pas le droit de régner… ses descendants non plus Lire la suite »

Au Congo, tu portes ou tu meurs. Tu portes ou tu meurs…

Au Congo, tu portes ou tu meurs. Tu portes ou tu meurs… Porteurs pour l’expédition Lang-Chapin au Congo L’Afrique de l’époque, on s’en doute, n’est composée que d’endroits difficiles d’accès. Une seule solution pour arriver à faire du commerce et pour vivre, tout simplement : faire porter tout à dos d’homme. Des hommes qui, on …

Au Congo, tu portes ou tu meurs. Tu portes ou tu meurs… Lire la suite »

Les Congolais sont sauvés ! Voilà les hommes d’Église

Les Congolais sont sauvés ! Voilà les hommes d’Église Téophile Verbist – Fondateur de la Congrégation de Scheut « Je tiens à ce que notre Congo soit évangélisé par des Belges. » Cette phrase est adressée au Lambermont en 1886, le 24 août exactement, par Léopold II à un de nos diplomates. C’est vrai qu’une …

Les Congolais sont sauvés ! Voilà les hommes d’Église Lire la suite »

L’affaire François ou comment on dit merci à ceux qui prennent des risques

L’affaire François ou comment on dit merci à ceux qui prennent des risques Le commandant Léon François, chef du Bureau national des drogues (BND) de la gendarmerie, est réputé pour être un homme de terrain sorti major de sa promotion à l’École militaire et ayant été le premier policier belge à aller suivre des cours …

L’affaire François ou comment on dit merci à ceux qui prennent des risques Lire la suite »

Combien de victimes belges par souci d’économie ?

Combien de victimes belges par souci d’économie ? Soldat belge au front en 1918 Selon le plan von Schlieffen, la guerre contre la France devait être gagnée en six semaines. Cela supposait une occupation très rapide de Liège, un nœud ferroviaire important. L’énorme machine allemande doit pour s’ébranler dans un mouvement synchronisé faire en sorte …

Combien de victimes belges par souci d’économie ? Lire la suite »

Détruits “comme à la parade”

Détruits « comme à la parade » Spitfires belges stationnés à la RAF Kenley en 1942 10 mai 1940, une attaque-surprise ! Il est encore des livres pour l’écrire. Ceci est faux car l’attaché militaire belge à Berlin était en relation avec celui des Pays-Bas, qu’un officier opposé à Hitler avertissait de jour en jour …

Détruits “comme à la parade” Lire la suite »

La première catastrophe écologique en Belgique

La première catastrophe écologique en Belgique En 1828, la Société Métallurgique d’Engis est créée pour l’exploitation du zinc. En 1845, elle devient la Société de la Nouvelle Montagne qui, profitant de la découverte de gisements de phosphate en Hesbaye, va fabriquer aussi des engrais chimiques. En 1882, elle se transforme en Société Métallurgique de Prayon …

La première catastrophe écologique en Belgique Lire la suite »

Les origines du conflit de la Première Guerre mondiale

Les origines du conflit de la Première Guerre mondiale De la Première Guerre mondiale, les historiens retiennent les chiffres suivants: 10 millions de morts sur l’ensemble des fronts, 4800 soldats tués chaque jour du conflit, des dizaines de milliers de veuves, autant d’orphelins. À cela s’ajoutent les innombrables blessés, mutilés, et ceux que l’on appelle …

Les origines du conflit de la Première Guerre mondiale Lire la suite »

Henri Grandjean, oculiste de la cour de France

Henri Grandjean, oculiste de la cour de France Henri Grandjean, un chirurgien-oculiste liégeois côtoya de très près, avec son frère puîné Guillaume, les rois Louis XV et Louis XVI. Il est aussi l’auteur d’une technique opératoire qui traversa les siècles: l’opération de la cataracte. Né du côté de Saive le 23 décembre 1725, Henri Grandjean …

Henri Grandjean, oculiste de la cour de France Lire la suite »

On a les plans… mais on se fera quand même avoir

On a les plans… mais on se fera quand même avoir Panzers allemands traversant les Ardennes en 1940 Le sombre personnage qui sert de chancelier à l’Allemagne met de plus en plus l’Europe et le monde sous pression avec ses délires de grandeur. Nous, bien entendu, nous sommes toujours neutres et nous avons même déployé …

On a les plans… mais on se fera quand même avoir Lire la suite »

La première gazette d’Abraham Verhoeven

La première gazette d’Abraham Verhoeven N’en déplaise à nos voisins français, Théophraste Renaudot n’est pas l’inventeur de la presse écrite. Vingt-cinq ans avant la sortie de presse de sa célèbre gazette, un imprimeur anversois, Abraham Verhoeven publiait son premier journal périodique, le Nieu Tijdinghe. Chez les Verhoeven, on est graveur de père en fils. Lorsqu’il …

La première gazette d’Abraham Verhoeven Lire la suite »

Retour haut de page