Crimes

L’énigme du faux comte Baudouin

L’énigme du faux compte Baudouin En 1187, Jérusalem était retombée entre les mains des musulmans et le pape Alexandre III avait aussitôt lancé un nouvel appel à la chrétienté pour que, une fois de plus, elle aille arracher le tombeau du Christ des griffes des sarrasines. Une expédition de pareille envergure demandait de longs mois …

L’énigme du faux comte Baudouin Lire la suite »

Cannibale

Une personne irascible, cette jeune fille de 16 ans, Juliette M…, originaire de Grâce-Berleur, qui habite en ce moment rue Pierreuse. Juliette M… nourrit une vive inimitié contre une de ses voisines, Marie L…, et de fréquentes querelles éclatent entre elles. Vendredi soir vers 7 heures, Juliette M… sortit de sa chambre et, armée d’un …

Cannibale Lire la suite »

Le mystère des quatre tombes

Un grand crucifix domine la Kesterheide. Jusqu’en 1914, une procession s’y rendait le premier dimanche de mai. La colline de Kester est l’un des points culminants du Brabant flamand. Un chemin peu fréquenté nous conduit vers de hautes clôtures qui semblent protéger des bâtiments militaires. Ici, en 1943, fut inhumé le lieder du V.N.V. (Vlaams …

Le mystère des quatre tombes Lire la suite »

Une pyramide sous terre à Saventhem

Au printemps de l’an de grâce 1517, le maître des Comptes du duché de Brabant arpentait un lot de terre qu’il venait d’acquérir quand il fut intrigué par une butte considérable, visible de très loin. Elle était aussi haute qu’un cloché d’église rurale et cinq chênes séculaires la couronnaient. Ce tertre l’étonna d’autant plus que …

Une pyramide sous terre à Saventhem Lire la suite »

La mort mystérieuse du prince Baudouin de Belgique

Dans la nuit du 23 janvier 1891, le prince Baudouin, l’un des deux fils du comte et de la comtesse de Flandre, mourut à l’âge de vingt et un ans. Il était l’héritier du trône de son oncle Léopold II. En cette matinée du 23 janvier, le Moniteur révéla : son Altesse Royale garde le …

La mort mystérieuse du prince Baudouin de Belgique Lire la suite »

Libre, l’assassin d’Alexandre Galopin écrivait des romans policiers

Libre, l’assassin d’Alexandre Galopin écrivait des romans policiers Le 28 février 1944, il n’est pas encore 21 h quand retentit la sonnette du 30, boulevard Saint-Michel, à Bruxelles, l’hôtel particulier où vit Alexandre Galopin, gouverneur de notre Société Générale. On demande à lui parler et lorsqu’il apparaît, il est immédiatement abattu de plusieurs coups de …

Libre, l’assassin d’Alexandre Galopin écrivait des romans policiers Lire la suite »

L’armée belge ne fait pas dans la dentelle

Nous sommes en 1945. L’Allemagne vaincue est occupée par les troupes alliées. Parmi elles, notre armée. Une de nos compagnies de fusiliers est casernée à Lauenau, à environ dix kilomètres à l’ouest de Minden, une ville de Prusse, sur le Wezer. Elle est sous le commandement du sous-lieutenant de réserve J. V., né en 1913 et engagé volontaire depuis le 10 octobre 1944…

Retour haut de page