14-18

Le lancier Antoine- Adolphe Fonck, premier mort belge de la Première Guerre mondiale

Antoine-Adolphe Fonck : “Meurs premier comme devant” Antoine-Adolphe Fonck est né, en 1893, à quelques kilomètres du village de Battice, vers la frontière, dans une modeste famille verviétoise. Jeune enfant, il perd ses parents et c’est sa grand-mère, Liégeoise, qui se charge de l’élever. Il travaille d’abord comme magasinier au Grand Bazar de Liège, mais …

Le lancier Antoine- Adolphe Fonck, premier mort belge de la Première Guerre mondiale Lire la suite »

Août 1914 : des anges dans le ciel de Mons ont-ils aidé les Anglais à vaincre les Allemands ?

C’est un événement de la Grande Guerre, absent de nos livres d’Histoire, mais qui, pourtant, est encore bien connu de tous les Anglais, car il fit grand bruit chez eux à l’époque. Nous sommes à Mons, en août 1914. La situation est grave. Les troupes françaises et britanniques viennent de battre en retraite quand une …

Août 1914 : des anges dans le ciel de Mons ont-ils aidé les Anglais à vaincre les Allemands ? Lire la suite »

Léon Trulin « L’adolescent chargé de gloire »

Léon Trulin « L’adolescent chargé de gloire » Juin 1915. À l’avant du navire se balançant doucement sur les vagues, un jeune homme, Léon Trulin. À peine sorti de l’adolescence, il vient d’avoir dix-huit ans, mais déjà un caractère bien trempé. S’il a quitté la Belgique pour se rendre en Angleterre, c’est pour s’engager comme volontaire …

Léon Trulin « L’adolescent chargé de gloire » Lire la suite »

Léon Jules Trésignies « Trésignies, nous te suivons »

Léon Jules Trésignies « Trésignies, nous te suivons » Léon Jules Trésignies naît en 1886 dans le petit village de Bierghes, aujourd’hui repris dans l’entité de Rebecq, dans la province du Brabant wallon. Été 1914 : l’Allemagne est à nos portes, la mobilisation décrétée. Léon Trésignies qui, à 28 ans, travaille comme ouvrier au chemin …

Léon Jules Trésignies « Trésignies, nous te suivons » Lire la suite »

Alexandre Galopin « L’ingénieur »

Alexandre Galopin « L’ingénieur » Alexandre Galopin est le genre d’homme semblant être descendu d’une planète où ce n’est pas l’homme qui a une intelligence, mais où l’intelligence s’est recouverte d’une apparence humaine. Alexandre entame des études d’ingénieur et il est diplômé brillamment en 1902. En ce début du XXe siècle, cet homme d’une intelligence supérieure …

Alexandre Galopin « L’ingénieur » Lire la suite »

Le général Leman « L’homme de Liège »

Le général Leman « L’homme de Liège » Bien avant la Grande Guerre, Gérard, Mathieu, Joseph, Georges Leman, né en 1851 à Liège, effectue un parcours militaire des plus impressionnants. Outre le fait qu’il est un mathématicien de premier ordre, il est Directeur des Études à l’École Royale Militaire dont il devient le Commandant. Il est …

Le général Leman « L’homme de Liège » Lire la suite »

Dieudonné Lambrecht « Le précurseur du renseignement en Belgique »

Dieudonné Lambrecht « Le précurseur du renseignement en Belgique » Dieudonné naît en région liégeoise, en 1882. Il dirigera plus tard une entreprise industrielle et mènera une vie bourgeoise, avec son épouse. Lorsque la guerre éclate, il décide de se mettre au service de l’armée belge en passant par la Hollande. Là, il est approché par …

Dieudonné Lambrecht « Le précurseur du renseignement en Belgique » Lire la suite »

Henri Herd « Constant-le-Marin , quatre fois décoré par le tsar »

Henri Herd « Constant-le-Marin , quatre fois décoré par le tsar » Henri naît à Liège en 1884. Le jeune Herd entame sa formation à la lutte dans une petite salle de la rue Pierreuse à Liège en 1901. Il a dix-sept ans. Son premier tournoi en tant que professionnel se déroule lors de l’Exposition mondiale …

Henri Herd « Constant-le-Marin , quatre fois décoré par le tsar » Lire la suite »

Alfred Garnir « Le plus brave d’entre tous »

Alfred Garnir « Le plus brave d’entre tous » Garnir, Alfred-Clément, naît le 15 mai 1887 dans le Hainaut, plus précisément dans le petit village minier de Dour. La carrière des armes le faisant rêver, dès ses études secondaires terminées, il endosse l’uniforme du 3e Chasseurs à Pied.  En 1909, il est sergent quand il entre …

Alfred Garnir « Le plus brave d’entre tous » Lire la suite »

Léon Schreurs « Le dernier défenseur de Louvain »

Léon Schreurs « Le dernier défenseur de Louvain » Guillaume Jean Léon Scheurs naît à Molenbeek-Saint-Jean le 10 février 1888. Une particularité dès le départ: il ne naît pas belge, mais hollandais comme son père. Toujours est-il que, en 1907, arrivé à l’âge adulte, Schreurs choisit de devenir belge. Mais, devenu belge, il endosse aussi des …

Léon Schreurs « Le dernier défenseur de Louvain » Lire la suite »

Edgard de Caritas – « Le premier maquisard »

Edgard de Caritas « Le premier maquisard » Edgard de Caritat de Peruzzis est né en 1879 dans le Limbourg, au château des Princes de Mérode, à Petersheim, dans la commune de Lanaken, Edgard de Caritat fait ses premières études au collège Saint-Servais à Liège, termine ses humanités au séminaire de Saint-Trond avant de s’asseoir sur …

Edgard de Caritas – « Le premier maquisard » Lire la suite »

Le major Jules Sabbe – « À Quelques jours près… »

Le major Jules Sabbe « À Quelques jours près… » Le major Jules Sabbe, naît le 4 septembre 1870, dans le Hainaut, dans un petit coin de la Wallonie Picarde située entre Tournai et Courtrai, à Pecq plus précisément. Après avoir ter- miné son secondaire inférieur, il s’engage, à l’âge de 16 ans, au 3e …

Le major Jules Sabbe – « À Quelques jours près… » Lire la suite »

Adolphe Max – « Le libre esprit »

Adolphe Max « Le libre esprit » Adolphe Max naît à Bruxelles le 30 décembre 1869. Fils de médecin, il fait des études d’avocat à l’Université libre de Bruxelles dont il sort docteur en droit en 1891, pour s’inscrire au Barreau. Plaider ne lui suffit pas, il se lance dans le journalisme en écrivant des chroniques …

Adolphe Max – « Le libre esprit » Lire la suite »

Yvonne Vieslet « L’enfant Martyr ! »

Yvonne Vieslet « L’enfant Martyr ! » Un grand nombre d’endroits portant le nom de place des Fusillés, avenue des Martyrs, etc., témoignent encore aujourd’hui de ces actes barbares. L’exemple le plus célèbre à l’époque, et qui vaut pour tous les autres, est celui de la petite Yvonne Vieslet, héroïne malgré elle. Nous sommes le samedi …

Yvonne Vieslet « L’enfant Martyr ! » Lire la suite »

Retour haut de page