La Belgique de Leopold II

Les dernières années de Léopold II

Les dernières années de Léopold II Exposition zoologique ! Lors de l’Exposition universelle de Bruxelles en 1897, une des attractions majeures est celle consacrée au Congo, à Tervuren, qui attire plus d’un million de visiteurs. On y trouve, par exemple, de grandes broderies sur panneaux montrant que la civilisation occidentale est supérieure à l’africaine, le christianisme au fétichisme, le couple à la polygamie. Mieux, on a « importé » 267

Le dialogue social se met en place (à coup de fusil)

Le dialogue social se met en place (à coup de fusil) Cela commence en 1867, les prix des denrées alimentaires sont les plus élevés qu’on n’ait jamais connus depuis l’époque napoléonienne. Les ouvriers mineurs de la région de Charleroi, au bord du gouffre, n’ont d’autres moyens que d’arrêter de travailler, de se révolter et de piller les réserves de blé. Notre gouvernement et notre monarque étant les représentants d’une monarchie

La « loi de malheur »

La « loi de malheur » En cette seconde partie de XIXe siècle, la grande majorité des enfants, que ce soit dans les villes ou dans les campagnes, ont très peu l’occasion de se plaindre des devoirs du week-end parce que, hormis ceux qu’en bons chrétiens ils devaient accomplir, des devoirs ils en avaient aussi peu que de jours passés en classe. Petit à petit pourtant, on va se dire qu’il faut

Les débuts de Léopold II

Les débuts de Léopold II Susceptibilité nationaliste Un jour de 1860, l’impératrice Elisabeth d’Autriche – dite « Sissi » –, fait escale à Anvers. La petite-cousine de l’empereur François-Joseph, Marie-Henriette, l’épouse du prince Léopold de Belgique, se devait d’aller lui présenter ses hommages. La princesse et le prince, qui l’accompagne, lui font le baisemain en ployant le genou. Le parlement belge s’en offusque : les futurs roi et reine du

Tout allait pour le mieux au Royaume de Belgique quand...

Tout allait pour le mieux au Royaume de Belgique quand… En 1884, quand débutent deux années pendant lesquelles le ralentissement de la production industrielle va toucher tout le pays. Notre industrie est de nouveau concurrencée par d’autres régions. Les commandes diminuent. Dans tous les secteurs, les entreprises se modernisent, pour faire revenir les commandes et les bénéfices. Les seuls laissés pour compte, ce sont les ouvriers qui à cause des

Notre héros d’Algérie et du Mexique pour remettre de l’ordre

Notre héros d’Algérie et du Mexique pour remettre de l’ordre Ce même soir, le général Alfred van der Smissen arrive à Charleroi. Il est chargé de rétablir rapidement le calme. Fidèle roquet de la famille royale, il a été l’ami de Léopold Ier et est l’ordonnance de notre bon Léopold II. Van der Smissen, psychopathe sanguinaire dont nous avons pu apprécier le caractère et la formation lors de l’aventure mexicaine,

Petits procès entre amis

Petits procès entre amis Dans le pays, les prisons débordent et les procès commencent. Le tribunal de Charleroi enchaîne les séances. Évidemment, mais il fallait s’y attendre, les peines sont lourdes et pas du tout en rapport avec la gravité des faits. Faut-il préciser que le jury est composé d’ industriels, de bourgeois, de banquiers à qui s’en sont pris les grévistes…. Alfred Defuissaux, auteur du « Catéchisme du Peuple

Les catholiques n’avaient pas de Bible...

Les catholiques n’avaient pas de Bible… « Tu aimeras ton prochain comme toi-même », un commandement sorti tout droit du Nouveau Testament. Plus spécifiquement de l’Épître aux Romains rédigée par l’apôtre Paul à l’attention de l’Église de Rome. Les spécialistes s’accordent à dire que les idées développées dans cette épître forment le fondement de la doctrine des Églises chrétiennes… Nos catholiques l’avaient peut-être oublié, à moins que le fait d’avoir

Le prince Albert n’avait pas le droit de régner, ses descendants non plus !

Le prince Albert n’avait pas le droit de régner, ses descendants non plus ! Le 2 octobre 1900, Albert, qui n’est encore que prince, convole en justes noces avec Élisabeth, une princesse allemande, nièce de la grande Sissi. Tout est bien dans le meilleur des carnets mondains, fête, réception, etc. Seul petit « hic » : un article de notre constitution de l’époque (il existe toujours aujourd’hui mais a changé