Fantôme

Le fantôme de l'église du Sablon

Le fantôme de l’Eglise du Sablon Depuis la démolition, en 1813, du couvent des Carmes déchaussés, les restes de Jean-Baptiste Rousseau reposent à l’église du Sablon. Depuis bientôt deux siècles, les fidèles qui y viennent faire leurs dévotions, sans le savoir, profanent sa tombe, une pierre bleue gravées de lettres dorées, usées par le passage des fidèles et des touristes. Mais le poète qui hante l’église veille. Rehaussé par un