La Croix des Fiancés : l’histoire tragique d’un jeune couple perdu dans les Fagnes

Janvier 1871, aux pieds des Fagnes. Marie-Joseph, une petite servante de 24 ans, était amoureuse de François, un Bastognard qui travaillait à la construction du barrage de la Gileppe.

Leur souhait le plus cher était de se marier. Pour ce faire, ils devaient se rendre à Xhoffraix, un territoire prussien à l’époque, non seulement pour aller y chercher les documents administratifs nécessaires au mariage, mais aussi pour rencontrer les parents de Marie.

Les fiancés des Fagnes : une curieuse histoire racontée par Alain Jourdan

Bien que cet hiver 1870-1871 ait été l’un des plus rudes du 19e siècle, l’amour ne put attendre et les tourtereaux décidèrent de se lancer sur ce chemin qu’ils connaissaient bien, indifférents aux avis des amis qui tentaient de les décourager de se mettre en route par si mauvais temps.

Un matin, sans la moindre crainte, ils se mirent en route et empruntèrent le chemin d’une douzaine de kilomètres qui les attendait. La route était courte, certes, mais les conditions climatiques étaient épouvantables.

À la moitié de leur trajet, chaque pas était un effort immense et les forces venaient à leur manquer…

Le vent se leva et, très vite, évolua en véritable tempête. Le couple ne voyait plus rien, respirait difficilement. Ils avaient sous-estimé l’effort.

Marie ne put plus avancer. François la coucha alors au pied d’un arbre la recouvrit de son manteau. Elle décéda dans ses bras.

Pour attirer l’attention, il accrocha à un buisson tout proche sa chaîne garnie d’une médaille pieuse et glissa dans le corsage de Marie un billet avec quelques mots maladroitement écrits au crayon :

“Marie vient de mourir, et moi je vais le faire” !

Dans un ultime sursaut, François essaya de continuer, mais en vain…

La Croix des Fiancés est située sur le plateau des Hautes Fagnes en Belgique, non loin de la Baraque Michel. Elle se trouve sur l'ancienne frontière entre la Belgique et la Prusse.

Ce n’est qu’en mars qu’un garde forestier belge et un douanier prussien découvrirent les deux corps sans vie séparés de deux kilomètres. Les deux fiancés devaient rester séparés à tout jamais.

Les parents de Marie firent enterrer leur fille à Xhoffraix. Le corps de François, lui, fut inhumé à Sart.

Aujourd’hui, au départ de la Baraque Michel, en empruntant la Vecquée, une ancienne voie gauloise et romaine à la hauteur de la borne 151 qui marquait la frontière entre la Prusse et la Belgique, vous arriverez à la célèbre Croix des Fiancés, plantée à l’endroit où mourut Marie.

Déposez-y quelques brins de bruyère en souvenir de cette tragédie amoureuse qui eut pour cadre un des endroits les plus sauvages et les plus beaux de notre pays.

LE guide pour découvrir
la Belgique mystérieuse !

Après le succès immense des CurioGuides sur la Belgique (3 versions poches sorties en 2017), Pierre Guelff se penche sur les surprenantes et méconnues histoires de Belgique. Un parcours province par province à la découverte de notre pays, que nous ne connaissons pas aussi bien que l’on voudrait le croire ! Le présent tome est le résultat d’un choix personnel dans l’immense matière accumulée au fil des années. Comme tout choix, il est donc subjectif. Mais, la quête et, par corollaire, sa recension dans les précédents ouvrages n’étaient pas terminées puisque ce livre-ci est une édition revue et (nettement) augmentée avec de nouvelles chroniques datant de 2018 à 2020.

Disponible ici.

Retour haut de page