Anecdotes

Trois anecdotes sombres du Namurois

Trois anecdotes sombres du Namurois Une histoire à briser le coeur Beaucoup de légendes reposent sur un fond de vérité, telle celle qui suit, peut-être… Au XIe siècle, le comte de Namur Godefroid a fait construire un château fort à Bouvignes, sur la rive gauche de la Meuse, non loin de Namur. En 1320, Marie d’Artois, fille du comte Jean Ier, décide d’ajouter un donjon sur un rocher à proximité

Cinq anecdotes du Pays de Liège

Cinq anecdotes du Pays de Liège Alexandre Dumas et les oeufs à la coque Alexandre Dumas est venu à Liège en 1838 et, selon son affirmation, il est descendu à l’hôtel d’Albion, qui devait correspondre soit à l’hôtel du Pavillon anglais, place Saint-Lambert, soit à l’hôtel d’Angleterre, rue des Dominicains. Il demanda à manger, tant il avait « grand faim ». Croyant par cette expression qu’il était flamand, la serveuse

Cinq anecdotes bourrues de Belgique

Il perd ses tartines, la bouche ouverte Pendant la nuit de samedi à dimanche, le sieur H.C., ouvrier à la Vieille Montagne, se rendait à sa besogne vers 3 h 30 du matin. Il passait sous le viaduc du chemin à Chênée, rue de la Station, lorsque deux vauriens le saisirent, le terrassèrent, lui emplirent de terre la bouche et lui volèrent ses tartines. La police locale les cherche activement.

Des tours pour déposer les enfants abandonnés...

Des tours pour déposer les enfants abandonnés… Au XIXe siècle, de nombreuses familles se trouvaient dans un dénuement si extrême qu’elles étaient incapables d’élever leurs enfants et abandonnaient leurs nouveau-nés, le plus souvent devant les portails ou dans des porches d’églises, où les courants d’air réduisaient d’autant plus leur espérance de vie. En 1805, la Ville de Bruxelles en secourut 3 000, soit 85 % des enfants abandonnés dans le

Cinq anecdotes sur Bruxelles

Cinq anecdotes sur Bruxelles De quoi faire fuir les sciantsVers 1900, les cabarets, réputés pour leurs bières aussi délicieuses que variées, ne manquent pas dans les quartiers typiques de Bruxelles, comme Le Vieux Saint-Pierre et Aux Six Harengs, rue d’Anderlecht, L’Estrille, rue de Rollebeek, au plancher couvert de sable blanc, La Bécasse, à la rue Tabora, La Porte Rouge, place Sainte-Catherine, fréquenté par les fonctionnaires et les intellectuels, La Chaîne