Astrid : une mort sans responsable ?

Astrid : une mort sans responsable ?

Astrid : une mort sans responsable ?

Le pays se remet à peine du choc causé par l’accident d’Albert qu’un autre drame va surgir. Un peu plus d’un an après avoir accédé au trône, Léopold effectue un voyage en Suisse avec sa femme, la reine Astrid, et ses enfants. Ceux-ci seront renvoyés à Bruxelles pendant que le couple royal poursuit son périple. Le 29 août 1935, c’est la tragédie : un accident de voiture à Küssnacht. Astrid y perd la vie tandis que Léopold s’en sort, blessé. Il en sera quitte avec une grosse bosse et un bras en écharpe. La disparition de la Reine, très populaire, est ressentie douloureusement par la population belge tandis que le Roi plonge dans une profonde déprime. Petit détail étonnant : si la police suisse fait bien les relevés et les constatations d’usage sur les lieux de l’accident, comme la vérification de la voiture (qui pour info sera immergée au plus profond du lac), personne ne fait allusion à une quelconque mise en cause de Léopold qui conduisait pourtant à ce moment. On le plaint mais personne n’incrimine sa conduite. Un peu comme si un roi était au-dessus du lot au niveau des responsabilités et dans l’impossibilité de commettre une faute. En lisant tous les comptes rendus, il y a des circonstances, mais pas de responsable…

Astrid de Suède, alors duchesse de Brabant - 1926

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.