La Belgique de Léopold I

Le renard, l'ennemi de Léopold Ier

Le renard, l’ennemi de Léopold Ier Lorsqu’il chassait en Ardenne, Léopold Ier avait en ligne de mire un ennemi : le renard. Selon un article paru en 1929 dans l’heb- domadaire “Pourquoi pas ?”, il en extermina lui-même au total deux mille huit cents! Son record en une journée: cinquante et un. Lorsqu’il poursuivait la bête, le premier roi des Belges semblait infatigable, et ce même dans les chemins enneigés.

Nous sommes (déjà) désolés de ce retard !

Nous sommes (déjà) désolés de ce retard ! Le 9 juin 1833, Léopold, paraît-il poussé par les Rothschild qui avaient besoin d’une vitrine sur le continent, suggère (fortement) à nos ministres de se mettre à l’étude des possibilités de réalisation d’un chemin de fer. Une ligne reliant Verviers à Anvers et passant par Bruxelles et Malines. Bien entendu, nombre de nos ministres, on ne peut plus clairvoyants, se dressent presque

Une dérouillée en guise de premier anniversaire

Une dérouillé en guise de premier anniversaire On avait donc un vrai État, avec une indépendance, une Constitution et même un roi, donc tout ! Enfin, presque tout, parce que tout à la joie de la solution de nos problèmes monarchiques, de nos débats sur la liberté du culte ou de la presse, on ne pensait pas que nos voisins du Nord étaient peut-être un peu revanchards… On lui a

Quand un obscur bibliothécaire anglais négocie pour la Belgique

Quand un obscur bibliothécaire anglais négocie pour la Belgique Le traité des XXIV articles ou traité de Londres du 19 avril 1839 est le traité que finalement nous signerons à Londres avec les Pays-Bas. Nous n’avions pas été capables de nous défendre, nous allions perdre un maximum de choses : les Pays-Bas reçoivent le contrôle des bouches de l’Escaut et nous allons payer cher la survie du port d’Anvers. Nous