César

Les plus braves, mais c’est tout

À quoi tient le fait que César, dans son De Bello Gallico, estime que, de tous les peuples de la Gaule, les Belgae sont les plus braves (soit les plus courageux), alors qu’avec une seule légion, en une seule campagne, deux batailles, dont une fictive et un massacre, il s’est rendu maître de leurs territoires, de 57 à 50 av. J.-C. ? En fait, la campagne n’avait pas été si facile