Remèdes de bonne femme

Remèdes de bonne femme

Pour guérir d’un rhume

– Conserver dans la bouche une rasade d’eau froide et s’asseoir sur un feu doux. Quand l’eau de la bouche est sur le point de bouillir, on est guéri, y compris des névralgies et de la migraine qui accompagnent le rhume.

– Pour éviter que la peau du nez ne crevasse, oindre celle-ci avec de la chandelle vulgaire.

– Pour faire disparaître le mal : respirer de l’ammoniac ou du jus de citron.

– Priser de la poudre de marron d’Inde.

– Boire un litre de bière bouillante.

Pour éviter les maladies des yeux

– Porter des anneaux dans les oreilles.

Pour parer au pipi au lit

– Faire manger à l’enfant des souris rôties.

– Pour prévenir le problème, il fallait que le père et l’accoucheuse boivent ensemble du pèkèt dès la naissance.

Pour faire mûrir les abcès

– Broyer du pain noir avec du savon vert. Mettre le tout dans un linge. Appliquer le linge ainsi imbibé sur l’abcès. Le lendemain, celui-ci est mûr et on peut le percer.

Pour guérir des abcès dentaires

– Prendre un petit sac de toile blanche, le remplir de vers de terre et l’appliquer sur la joue à l’emplacement du mal, pendant toute la nuit. Le lendemain, l’abcès sera vidé et les vers crevés.

Pour guérir d’une rage de dents

– Votre guérisseur touchera vos dents avec un clou que vous irez ensuite planter dans un arbre.

Pour éliminer les pierres au foie

– Boire à jeun, une heure avant le petit-déjeuner, pendant neuf jours d’affilée, la contenance d’un verre à pèkèt d’une mixture de neuf parts de ricin, de neuf gouttes de térébenthine et de neuf gouttes d’éther !

Pour guérir de la jaunisse

– Mettre deux truites vivantes dans des sachets individuels que l’on placera sur le ventre du malade durant toute la nuit. Le lendemain, si les truites sont jaunes, le malade est guéri.

Pour guérir des « fièvres chaudes, pestilentielles ou continuelles »

– Prenez des vers de terre autant que pourrez, plein un saquelet (sachet) et appliquez-le avec lesdits vers sur le nombril […] et si la fièvre continue, prenez d’autres vers et appliquez-les comme auparavant.

Pour éliminer les gerçures

– Se laver les mains avec de l’urine d’enfant.

Pour éliminer les verrues

– Frotter la verrue avec un morceau de lard, puis placer celui-ci sous une gouttière, prier le saint qui peut guérir le mal et, quand le lard est pourri, la verrue disparaît.

Pour guérir de l’angine et autres maux de gorge

– Gargariser avec un mélange de miel et de vinaigre ou insuffler de la poudre d’alun dans la gorge, ou encore appliquer sur la gorge du patient un mélange composé de hareng, de tranches de lard, de feuilles de rue, de fiente de pigeon, de fiente blanche de chien, de vinaigre de pommes, d’oignons cuits dans l’ammoniac, de vers de terre réduits en pulpe et de la langue râpée d’un renard.

– Ramasser une crotte de chien recuite, c’est-à-dire sèche et blanche, ce qui est le résultat d’une longue constipation. La réduire en poudre et la placer dans un cornet de papier et prier un ami de vous souffler le tout bien au fond de la gorge.

Les maux de gorge se soignent soit avec de la poudre de langue de renard séchée et mélangée à du genièvre, soit avec un sac rempli de vers de terre car, en se décomposant, ils dégagent une chaleur dont l’intensité vous fera du bien.