Petits procès entre amis

Petits procès entre amis Dans le pays, les prisons débordent et les procès commencent. Le tribunal de Charleroi enchaîne les séances. Évidemment, mais il fallait s’y attendre, les peines sont lourdes et pas du tout en rapport avec la gravité des faits. Faut-il préciser que le jury est composé d’ industriels, de bourgeois, de banquiers à qui s’en sont pris les grévistes…. Alfred Defuissaux, auteur du « Catéchisme du Peuple

L'Ommegang, la grande fête folklorique bruxelloise

L’Ommegang, la grande fête folklorique bruxelloise L’Ommegang est la plus prestigieuse fête folklorique bruxelloise, annuelle, et l’une des plus anciennes. Elle consiste en un grand cortège, mi-religieux, mi-laïque, qui commémore, sur la Grand-Place, le transfert dans l’église Notre-Dame du Sablon de la Vierge dite op stoksken, transportée miraculeusement de la cathédrale d’Anvers à Bruxelles par une vieille dévote, Brabrice Soetkens, au début du XIVe siècle. Le cortège, dont la première

Les chats volants d'Ypres

Les chats volants d’Ypres Dès le haut Moyen Âge, les chats ont souvent été méprisés et martyrisés. Déjà chez les Gaulois, ils étaient victimes de sacrifices rituels druidiques liés à la fécondité. Plus tard, le chat noir sera un indice de sorcellerie et sera brûlé avec sa maîtresse à l’issue des procès. On reproche en outre à ces animaux leur sexualité débridée et leur tapage nocturne en février-mars. À Ypres,

Le prince Albert n’avait pas le droit de régner, ses descendants non plus !

Le prince Albert n’avait pas le droit de régner, ses descendants non plus ! Le 2 octobre 1900, Albert, qui n’est encore que prince, convole en justes noces avec Élisabeth, une princesse allemande, nièce de la grande Sissi. Tout est bien dans le meilleur des carnets mondains, fête, réception, etc. Seul petit « hic » : un article de notre constitution de l’époque (il existe toujours aujourd’hui mais a changé

Les échasseurs de Namur

Les Echasseurs de Namur Les bourgeois de la ville de Namur se sont soulevés à plusieurs reprises contre les Dampierre, leurs souverains ; mais ceux-ci punirent chaque fois les insurgés. Suivant une légende qui remonterait au XIVe siècle, le comte de Flandre et de Namur, Jean de Flandre (1298-1330), fils de Guy de Dampierre et d’Isabelle de Luxembourg, assiégea la ville et la soumit par la famine. Il refusa le

Nous sommes (déjà) désolés de ce retard !

Nous sommes (déjà) désolés de ce retard ! Le 9 juin 1833, Léopold, paraît-il poussé par les Rothschild qui avaient besoin d’une vitrine sur le continent, suggère (fortement) à nos ministres de se mettre à l’étude des possibilités de réalisation d’un chemin de fer. Une ligne reliant Verviers à Anvers et passant par Bruxelles et Malines. Bien entendu, nombre de nos ministres, on ne peut plus clairvoyants, se dressent presque

Le complot contre Marie de Brabant

Le complot contre Marie de brabant Fils de Louis IX, le grand Saint Louis, Philippe III le Hardi, fut sacré roi de France en 1270. Il était alors marié à Isabelle d’Aragon qui, l’année suivante, tomba malade et mourut. Philippe se remaria à Marie, fille du duc de Brabant, née à Louvain en 1254. Elle fut couronnée dans la Sainte-Chapelle de Paris le 24 juin 1275. Une belle histoire qui

1847, déjà le début de la fin de l’État belge

1847, déjà le début de la fin de l’État belge À partir du moment où comme en Wallonie, en Flandre on n’embraie pas sur le français, tout est dit le 6 novembre 1847 quand est publiée à Gand la Déclaration des principes fondamentaux du Mouvement flamand : « En francisant tout et en éliminant le flamand des administrations et même des institutions d’enseignement, les sources vives de la science et

Une dérouillée en guise de premier anniversaire

Une dérouillé en guise de premier anniversaire On avait donc un vrai État, avec une indépendance, une Constitution et même un roi, donc tout ! Enfin, presque tout, parce que tout à la joie de la solution de nos problèmes monarchiques, de nos débats sur la liberté du culte ou de la presse, on ne pensait pas que nos voisins du Nord étaient peut-être un peu revanchards… On lui a

Quand un obscur bibliothécaire anglais négocie pour la Belgique

Quand un obscur bibliothécaire anglais négocie pour la Belgique Le traité des XXIV articles ou traité de Londres du 19 avril 1839 est le traité que finalement nous signerons à Londres avec les Pays-Bas. Nous n’avions pas été capables de nous défendre, nous allions perdre un maximum de choses : les Pays-Bas reçoivent le contrôle des bouches de l’Escaut et nous allons payer cher la survie du port d’Anvers. Nous