Crimes

Libre, l'assassin d'Alexandre Galopin écrivait des romans policiers

Libre, l’assassin d’Alexandre Galopin écrivait des romans policiers Le 28 février 1944, il n’est pas encore 21 h quand retentit la sonnette du 30, boulevard Saint-Michel, à Bruxelles, l’hôtel particulier où vit Alexandre Galopin, gouverneur de notre Société Générale. On demande à lui parler et lorsqu’il apparaît, il est immédiatement abattu de plusieurs coups de feu. Il décédera dans la nuit au cours de l’opération tentée pour le sauver. L’homme

L'armée belge ne fait pas dans la dentelle

Nous sommes en 1945. L’Allemagne vaincue est occupée par les troupes alliées. Parmi elles, notre armée. Une de nos compagnies de fusiliers est casernée à Lauenau, à environ dix kilomètres à l’ouest de Minden, une ville de Prusse, sur le Wezer. Elle est sous le commandement du sous-lieutenant de réserve J. V., né en 1913 et engagé volontaire depuis le 10 octobre 1944…