Belgique

L’optomètre De Constant Loiseau

L’optomètre De Constant Loiseau Les fraudes au service militaire ont donné naissance à l’invention d’un petit appareil qui va révolutionner l’ophtalmologie : l’optomètre. Il est l’œuvre de Constant Loiseau, un médecin militaire d’origine namuroise. Chez les Loiseau, on est médecin militaire de père en fils. Le destin de Constant Loiseau est donc tout tracé lorsqu’il naît, à Namur, le 5 octobre 1838. Pourtant, la mort prématurée de son père faillit

Les bonnes poires de Jean-Baptiste Van Mons

Les bonnes poires de Jean-Baptiste Van Mons De l’autre côté de l’Atlantique, les amateurs de bons fruits n’ont que des éloges à l’égard de la Beauté flamande. Cette belle poire, vive, sucrée, parfumée et bien juteuse, a été créée et exportée, au XIXe siècle par le plus célèbre pomologue belge, Jean-Baptiste Van Mons. Comme des dizaines d’autres fruits. Si Jean-Baptiste Van Mons vivait encore de nos jours, il serait sans

Les fantasmagories d’Étienne-Gaspard Robert

Les fantasmagories d’Étienne-Gaspard Robert Bien avant que le cinéma n’existe, un physicien liégeois a fait fortune… et le tour d’Europe avec une attraction visuelle qu’il avait développée : la fantasmagorie. Avec sa technique bien huilée, Étienne-Gaspard Robert, alias Robertson réussissait à faire apparaître les spectres de figures populaires disparues. Mais il fut aussi un grand aéronaute. C’est à Liège, le 15 juin 1764, que naquit, au sein d’une famille bourgeoise,

Jean-Jacques Dony, le premier des zingueurs

Jean-Jacques Dony, le premier des zingueurs La Maison de la Métallurgie à Liège exhibe, pas trop fièrement d’ailleurs, une baignoire en zinc portant le monogramme de l’empereur Napoléon. Elle témoigne de l’importance qu’a eu, dans l’industrialisation du zinc, l’homme qui lui offrit cet imposant cadeau, le chimiste liégeois Jean-Jacques Dony. Né à Liège le 24 février 1759, Jean-Jacques-Daniel Dony est issu d’une famille patricienne, à ce point respectée que certains

Le gaz de ville de Minckelers

Le gaz de ville de Minckelers Si nos villes ont été parmi les premières à être éclairées, si les premiers aérostiers ont réussi à faire voler leur ballon, Jan-Pieter Minckelers n’y est pas étranger. Ce pharmacien, originaire de Maastricht a, en effet, inventé le gaz de ville. Jusqu’à la Révolution française, Maastricht faisait partie de la Principauté de Liège. On peut donc considérer que ses natifs sont, sur un plan

La montre automatique d’Hubert Sarton

La montre automatique d’Hubert Sarton Depuis plus de vingt ans, une polémique oppose les historiens de l’horlogerie quant à l’attribution de l’invention de la montre automatique. La Suisse revendique ce titre pour Abraham-Louis Perrelet, dont la maison est l’une des plus prestigieuses du pays. Mais à Liège, on attribue cette invention à Hubert Sarton. Preuves à l’appui, un chercheur français vient de remettre les pendules à l’heure: c’est bien sur

Merlin L’inventeur

Merlin L’inventeur La ville de Huy peut s’enorgueillir d’avoir donné naissance à l’un des inventeurs les plus féconds mais aussi les plus originaux du XVIIIe siècle. Horloger, fabricant d’instruments de musique et d’automates, Jean-Joseph Merlin est aussi considéré comme l’inventeur du patin à roulettes, du pèse-personne ou d’un jeu de whist pour aveugles. Entre autres… Jean-Joseph Merlin a de qui tenir. Né à Huy le 6 septembre 1735, il est

La machine de Marly de Rennequin Sualem

La machine de Marly de Rennequin Sualem S’il est un homme qui symbolise à lui tout seul l’ingénierie wallonne, c’est bien Rennequin Sualem. Cet autodidacte illettré, incapable de s’exprimer autrement que dans son patois wallon a offert à Louis XIV ce qu’aucun ingénieur français n’avait réussi à sa place : alimenter les nombreuses pièces d’eau du château de Versailles au départ de la Seine, située à 3,5 kilomètres du domaine

La Première automobile de Ferdinand Verbiest

La Première automobile de Ferdinand Verbiest Depuis des décennies, les manuels scolaires attribuent à Joseph Cugnot la réalisation de la première automobile. Mais si l’on s’en tient à l’étymologie du mot, cette invention devrait être accordée au père Ferdinand Verbiest. Un siècle avant la présentation du célèbre fardier, il avait déjà réussi à faire se mouvoir un petit véhicule à vapeur. Cela se passait ni plus ni moins qu’à la