Anecdotes

Les moines d'Orval s'emparent du trésor du Roi Louis XVI

Les moines d’orval s’emparent du trésor du Roi Louis XVI À plusieurs reprises, mon ami, l’historien Paul de Saint-Hilaire, me fit prendre part aux recherches passionnantes qu’il menait autour de l’abbaye d’Orval afin de retrouver des traces de la disparition du trésor du roi de France Louis XVI. Le trésor de Louis XVI, composé non seulement des bijoux et des diamants de la reine, convoyés par le perruquier Léonard, mais

La ménagerie des catacombes

La ménagerie des catacombes Réfugié en 1850 à Bruxelles pour échapper à ses créanciers, Alexandre Dumas fréquentait les milieux maçonniques de la capitale et plus spécialement le bourgmestre de Brouckère chez qui il avait table ouverte. Son grand rêve de gentilhomme ruiné était alors d’entrer dans la Charbonnerie. Il s’en ouvrit à ses amis dont Charles Hen, un directeur de journal qui promit d’effectuer les démarches nécessaires. C’est ainsi que

Pas franc pour un sou !

Pas franc pour un sou ! Au moment de notre indépendance, de nombreuses monnaies étrangères circulaient chez nous : des francs français, des florins néerlandais, des pièces autrichiennes ou encore des pièces de la Principauté de Liège. Il nous fallait choisir une monnaie nationale. La loi du 5 juin 1832 nous dote d’une unité monétaire identique à celle de la France et définie en poids d’argent : « cinq grammes

Léopold II : amours et fin de vie

Léopold II : amours et fin de vie Amours clandestins Si le roi n’éprouvait aucune attirance pour son épouse, ce n’est pas qu’il était indifférent aux femmes. Tout au contraire, comme nous allons le voir. C’était un libertin qui a dit : « J’ai toujours été un bon mari, à condition de pouvoir changer d’épouse de temps en temps. » Jusqu’en 1900, ses escapades extraconjugales demeurent secrètes, ce qui ne

Clémentine de Saxe Cobourg Gotha

Clémentine de Saxe Cobourg Gotha (1872-1958) Troisième fille de Léopold II et de Marie-Henriette, elle épouse en 1910 Victor, prince Napoléon (1862-1926), chef de la Maison impériale française. Une fille, encore une fille ! Quand elle naît, le 30 juillet 1872, après la mort, en 1869, du seul prince héritier Léopold, son père ne veut même pas la voir. C’est un garçon que les parents voulaient, pas une fille !

Les langues et la Belgique

Les langues et la Belgique « C’est pas nous qu’on a commencé ! » Cette phrase, je m’en rends compte, fait très « bac à sable », très jardin d’enfants. Niveau que, je pense, atteignent la plupart du temps nos discussions linguistiques. À une heure où la mondialisation va en s’accélérant, où les défis, qu’ils soient économiques, écologiques ou éthiques, sont les vrais enjeux, nous, nous passons notre temps à

Une spécialité belge des États dans un État qui n’existe pas

Une spécialité belge des États dans un État qui n’existe pas La Belgique, nous l’avons vu, a basé une partie de son indépendance sur le rejet du protestantisme. L’objectif fut atteint par les catholiques, mais ce n’est pas pour autant qu’ils parvinrent à faire de la Belgique une sorte de grand Vatican. Ils étaient certes importants, mais sans pour autant être absolument majoritaires. Ils avaient en face d’eux un autre

Il était une (première) fois, la Belgique s’endette...

Il était une (première) fois, la Belgique s’endette… Un nouvel État, quelle que soit la manière dont il s’est formé, se doit de fonctionner. Même mal, il faut que les choses se fassent. En 1830, nous avons un cruel besoin d’argent . Et à qui s’adresse-t-on quand on veut de l’argent ? Mais à une banque bien sûr ! Et justement, notre nouveau roi est très ami avec une banque

Abeilles

Le vol des Abeilles En 1653, autour de l’église Saint-Brice, à Tournai, un ouvrier, prénommé Adrien et se nommant Quinquin, travaillait au dallage de l’une des cryptes. Il creusa une tranchée et, surprise, déterra la poignée d’une épée garnie d’or. Il continua à fouiller et mit successivement la main sur une tête de taureau et d’autres nombreux objets en or, dont beaucoup de petites abeilles. Une des pièces de cette très

Les superstitions en amour

Les superstitions en amour Les croyances autour de ce qu’une jeune fille devait faire pour être aimée et se marier ont eu la vie dure dans nos contrées. En 1920, on pouvait encore lire dans un « Almanach » qu’à Nivelles, une demoiselle « qui réussira à enlever d’une seule pièce la pelure d’une pomme ou d’une poire » trouvera l’homme de sa vie. Autre truc présenté comme infaillible: «