14-18

Antoine-Adolphe Fonck : "meurs premier comme devant"

Antoine-Adolphe Fonck : « Meurs premier comme devant » Antoine-Adolphe Fonck est né, en 1893, à quelques kilomètres du village de Battice, vers la frontière, dans une modeste famille verviétoise. Jeune enfant, il perd ses parents et c’est sa grand-mère, Liégeoise, qui se charge de l’élever. Il travaille d’abord comme magasinier au Grand Bazar de Liège, mais attiré par les chevaux, il s’enrôle en 1911 comme volontaire pour 3 ans. Il est

L'Atlas V : Les héros du fleuve

Le principal héros de ces deux fantastiques épopées, dont la plus connue est celle de l’Atlas, du nom du bateau qui servit à l’accomplir, est le courageux capitaine herstalien Jules Hentjens. Né le 13 février 1883 à Herstal d’un père déjà maître-batelier, il a 31 quand la guerre éclate, il est marié et aussi père de trois enfants…

1913, nous sommes fin prêts pour...1870!

L’armée belge de 1914 manque d’un peu de tout. D’hommes, d’officiers, d’encadrement, de matériel, de cavalerie et nous ne disposons en tout que de 120 mitrailleuses. Une mobilisation faisant intervenir 15 classes de milice aurait dû être préparée. L’effort a été nul pendant 14 ans. On est neutres, n’est-ce pas ?

La reine Élisabeth : espionne ?

Jacques Noterman auteur du livre à succès « Le roi tué » rapporte l’anecdote suivante : La princesse Lilian aurait raconté cette histoire venue en droite ligne de son époux et qui relata que, alors que le prince Léopold dînait à leur villa de La Panne durant la guerre, il a voulu discuter des plans militaires avec son père…